Rue des Frères Lumière
25 200 BETHONCOURT
Tél : 03 81 97 36 37
Fax : 03 81 92 96 77



newsletter

La newsletter du CFA du Pays de Montbéliard sera bientôt disponible

logo pays de Montbéliard logo conseil régional franche comté logo république française logo fonds social européen

Hermès : deux implantations et 390 emplois créés à Étupes et Héricourt

Article paru dans le Pays du 10/07/2013  Jacques Balthazard

La maison de luxe Hermès a annoncé hier en fin de journée deux nouvelles implantations, dont l’une à Technoland Étupes et l’autre à Héricourt à l’horizon 2016, avec à la clé la création de 390 emplois.

Hermès, qui dispose déjà depuis 1996 d’une manufacture de maroquinerie spécialisée dans la fabrication de sacs à main à Seloncourt dans le Pays de Montbéliard, a annoncé la création de deux nouveaux établissements spécialisés dans la maroquinerie traditionnelle dans le Nord Franche-Comté. Ce sont 390 emplois qui seront créés d’ici à 2016 et qui viendront s’ajouter aux 210 existants à Seloncourt dans le Pays de Montbéliard.

Un atelier « provisoire » sera implanté début 2014 à Technoland Étupes « pour accueillir les premiers selliers maroquiniers en formation ». Cette unité provisoire pourrait recevoir jusqu’à une centaine de personnes en formation. Puis Hermès s’installera un nouvel atelier de maroquinerie à Héricourt en Haute-Saône à l’horizon 2016. « L’ensemble ainsi constitué – précise la maison Hermès – emploiera près de 600 artisans ».

Dès cette annonce, Pierre Moscovici, ministre de l’Économie, s’est réjoui de « cette très bonne nouvelle pour la filière cuir de Franche-Comté, reconnue pour l’excellence de ses formations au sein de l’école de sellerie-maroquinerie Robert Boudard de Bethoncourt ».

Premier grand succès de la stratégie de diversification

Les moyens mis en œuvre devraient permettre de tripler le nombre de personnes formées au Centre de formation des apprentis (CFA) de Bethoncourt au cours des années à venir. En attendant, Hermès s’installera à Technoland dans un bâtiment mis à disposition par Pays de Montbéliard Agglomération (PMA). Premier vice-président du Conseil régional, Denis Sommer confirme : « Les investissements et ressources nécessaires pour satisfaire les besoins importants en compétences qualifiées seront mis en œuvre » par la Région ». En charge des questions économiques, Denis Sommer souligne que « la montre ayant besoin d’un bracelet, l’automobile d’une sellerie, les activités de maroquinerie se sont tout naturellement développées en Franche-Comté. De complémentaires, elles pourraient bien devenir une filière à part entière ».

Ces nouvelles implantations d’Hermès viennent récompenser un travail de fond réalisé depuis le printemps 2012 par l’Agence régionale de développement (ARD) et les services de développement économiques de PMA.

« Plusieurs scénarii ont été envisagés. L’ARD n’a négligé aucune piste ». 100 bâtiments et terrains ont été présentés. 41 visites ont été organisées et 17 réunions programmées avant que la maison Hermès ne finalise son projet de développement en Franche-Comté.

C’est aussi et surtout le premier grand succès enregistré depuis la mise en œuvre d’une stratégie de diversification économique en Franche-Comté, région à dominante automobile particulièrement touchée depuis les crises de 2008 et de 2012.